Politique

Pour faire face au peu de visibilité dont souffrent ses actions sur le terrain, la CEEAC organise du 14 au 15 février 2019, à Libreville, une rencontre avec une vingtaine de communicateurs représentants des organisations de journalistes, des médias et autres, des pays membres afin de peaufiner une stratégie de communication devant permettre un nouveau visage à cette entité.

Engagée depuis dans un processus de réforme intégrale, le CEEAC ne voudrait pas que ce changement passe inaperçu. D’où la tenue de cet atelier dont «l’objectif est de procéder à des échanges minutieux et fructueux en vue d’aboutir à une validation du projet de stratégie de communication de la CEEAC et à la mise en place du réseau des communicateurs, outils indispensables au renforcement de la visibilité de notre institution et de l’ensemble des activités de nous menons», a déclaré le Secrétaire général adjoint de la CEEAC, chargé des programmes, du budget, de l’administration et des Ressources humaines, Abdallah Manirakiza.

Selon ce dernier, «la communication doit contribuer à la promotion et au renforcement de la coopération harmonieuse et au développement équilibré et auto-entretenu dans les domaines de l’activité économique et sociale, en vue de réaliser l’autonomie collective, d’élever le niveau de vie des populations, accroître et de maintenir la stabilité économique, de renforcer les étroites relations pacifiques entre les Etats membres et de contribuer au progrès et au développement du continent».

La formation est assurée par Télesphore Mba Bizo, Spécialiste national en communication Marketing, Relations publiques. A l’issue de l’adoption de la stratégie de la communication du Secrétariat général, les participants mettront sur pied un réseau des communicateurs de cette institution sous-régionale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents