Politique

La réforme institutionnelle de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) est entrée, le 16 décembre, dans une nouvelle dynamique avec la 8e session extraordinaire du Conseil des ministres, ouverte par le ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze, en présence des représentants des onze pays membres. Ils vont peaufiner les documents à présenter aux chefs d’État pour le sommet du 18 décembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents