Politique

Libreville(Rép. Gabonaise), le 31 août 2020- Désignés le 30 juillet 2020 par la 17è Session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement tenue en visioconférence, les sept membres de la Commission de la CEEAC qui devront désormais présider aux destinées de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique centrale(CEEAC) ont prêté serment ce matin devant le Président en Exercice de la CEEAC, Président de la République Gabonaise son Excellence Ali Bongo Ondimba.
Par ordre protocolaire, c’est le président de la Commission, son Excellence Gilberto Da Pedade Verissimo qui a été le premier à prononcer le rituel. La main droite dénudée levée, le président de la commission a juré servir la Commission de la CEEAC avec loyauté et dévouement et promis de ne recevoir aucune injonction d’un Etat membre de la CEEAC ou de tout autre Etat dans l'exercice de ses fonctions, avant de procéder à la signature du procès-verbal.
Puis, dans un cérémonial protocolaire bien huilé, la vice-présidente de la Commission, son Excellence Francisca TATCHOUOP BELOBE et les cinq autres commissaires se sont succédés tour à tour devant le Président en Exercice de la CEEAC pour prêter serment, chacun dans sa langue officielle. Il s’agit de:
1-) Commissaire au Marché commun, Affaires Economiques, Monétaires et Financières, son Excellence François KANIMBA ;
2-) Commissaire aux Affaires politiques, Paix et sécurité, Son Excellence MANGARAL BANTE ;
3

-) Commissaire à l’Environnement, ressources naturelles, Agriculture et Développement Rural son Excellence TABUNA Honoré ;

4

-) Commissaire à l’Aménagement du Territoire et aux Infrastructures Son Excellence NGAKONO Marie Thérèse Chantal épouse MFOULA EDJOMO;

5

-) Commissaire à la Promotion du Genre, au Développement Humain et Social, Son Excellence KAPINGA-YVETTE NGANDU.

Après la prestation de serment et la signature du procès-verbal, le Président en exercice de la CEEAC a rappelé aux membres de la Commission l’importance de la mission qui leur a été confiée notamment le respect scrupuleux de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, la transparence dans la gestion et le problème de conflit d’intérêt qui gangrène nos institutions, avant de les envoyer à l’exercice de leurs fonctions.
Pour immortaliser l'événement, les membres de la Commission et le Président en exercice ont été invités à une séance de photos de famille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents